24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 20:23

Le chapitre XV du dernier roman de Tahar Ben Jelloun s'ouvre par cette citation de Sacha Guitry :

 

 

"S'il existait une recette infaillible de bonheur conjugal, les humains cesseraient instantanèment de se marier entre eux" (in Donne-moi tes yeux).

 

Les autres sont émaillés, entre autres, d'extraits des Scènes de la vie conjugale d' Ingmar Bergman.

 

 

Vous l'aurez donc compris, le titre est quelque peu ironique...et plutôt que de "bonheur conjugal" il est surtout question de l'horrible réalité quotidienne d'un couple qui ne marche pas et du projet de divorce qui en découle.

 

Extraits de ce diptyque qui laisse successivement la parole à l'homme ("le peintre"), "l'homme qui aimait trop les femmes", puis à sa femme.

 

"Ainsi notre mariage avait mal commencé, a mal continué et s'est mal terminé", résume-t-elle dans sa réponse.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by verdelivre.over-blog.com - dans Actualité littéraire
commenter cet article

commentaires