29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 14:16

 

Eat, pray and love (Mange, prie, aime) avait été une bonne surprise, alors que je m'attendais un ouvrage type « chick litt » à lire sur la plage – un genre qu'habituellement je ne fréquente pas - , j'avais découvert un témoignage au ton authentique et une réflexion approfondie et pertinente, tant sur le divorce et la dépression que sur la spiritualité. Je parle du livre, pas du film que je n'ai pas vu.


Sa pratique de la méditation et son séjour dans un ashram ne s'accompagnent pas d'un rejet en bloc de l'héritage chrétien. Au contraire, elle ne cesse de s'y référer. Et si elle fait sa synthèse à elle, retenant de chaque religion ou tradition ce qui lui parle, elle le fait avec humilité. A aucun moment, elle ne tombe dans le travers de l'Occidentale vaguement en quête d'exotisme et de spiritualité qui part en Orient ignorant tout de l'héritage spirituel qui forge sa propre culture.

 

Elizabeth-Gilbert---Committed.jpg


Dans Committed, le ton est un peu différent, moins intime, on y retrouve une des qualités d'Elizabeth Gilbert qui contribue à l'intérêt d'Eat, Pray and Love, une capacité à synthétiser et vulgariser héritages culturels et religieux et réflexions philosophiques.

On trouvera, par exemple, dans Committed des éclairages intéressants sur la conception chrétienne du mariage. Son histoire personnelle, ici, sert davantage de trame, de prétexte à une méditation sur le mariage.

 

Elle le dit d'ailleurs elle-même, dans les questions-réponses insérées en postface :

 

English

 

 " I don't think I will ever write another book as raw, intimate and revealing as Eat, Pray, Love, which I wrote without imagining that millions of people would ever read it."

 

Français

 

"  Je ne pense pas que je r é écrirerai un jour un livre aussi cru, intime et révélateur qu'Eat, Pray and Love, que j'ai écrit sans imaginer qu'il allait un jour  être lu par des millions de personnes."   (Traduction © www.verdelivre.net)

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by verdelivre.over-blog.com - dans Non-fiction - Essais
commenter cet article